Un cas de malaise d’ un sans statut

Stethoscope
2012 était la cinquième  année de clandestinité pour amine, le 03 mai de cette année a faillit lui être fatal. Suite à une rencontre non souhaitée avec un certain Samir très deprimé, angoissé. Amine n’était pas en mieux que lui mais a dû le supporter plus de 03 heures. Rendu plus stressé, Aamine en retard devrait vite aller recuperer son cellulaire en recharge chez un ami et ragagner le dortoire avant 21h00, à 40 minute de marche de chez l’ami. En empruntant l’ascenceur, Amine a eu un vertige et a perdu connaissance.

Arrivé à l’étage en question, un usager decouvre Amine gisant sur le plancher et tente de le reveiller, Amine se reveille pour quelques secondes et s’evanouit encore mais il se reveille une  minute après, son ami etait absent, il n’a pas recupere son cellulaire. Il se deplacait difficilement il avait mal a la poitrine, au niveau du plexus. Plus de mal s’il accelerait. Au dortoir Amine ne voulait pas prendre de chances pour demander de l’aide de peur qu’il soit decouvert. Donc il etait oblige d’executer toutes les obligations (douche obligatoire et quitter les lieux a 7h00 am) au detriment de son état de santé.

Grace aux petites recherches sur le net, Amine se procurait  des produits naturels aussi efficaces que les medicaments  pharmaceutiques. Amine a eu ces medicaments grace à medecins du monde en mois de juin 2012. Les medecins ont decouvert que Amine avait une angine de poitrine et une pression arterielle elevée.

histoire inspirée de faits reel

Andrew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *