Une chasse aux fantasmes

Avouons que la ville sanctuaire est un fantasme ideal pour les sans papiers. Il peuvent vivre sans craindre d’etre arretes et deportes vers leurs pays. Il peuvent loger,travailler ,se soigner sans etre obliges de montrer un papier. En poussant plus loin ce fantasme, pourquoi ne pas abolir carrement les papiers pour tous le monde.

Pour les premiers conquerants et les derniers, ca donnerait l’impression de plus de liberte et d’anonymat et ca eliminerait les descriminations sociales et ainsi on reussit a creer l’egalite des chances.

Attendez, mais c’est le paradis tant preche par toutes les religions mais juste a l’au dela ,apres la mort car selon ces religions tant qu’on est sur terre c’est l’enfer. Bref ce n’est qu’un fantasme. Chez certains peuples pauvres un mythe indeniable dit que le paradis c’est le canada. Faisons leur plaisir en apaisant les conditions infernales qu’ils subissent. Il ne faut pas nier qu;il n’y a pas que les pauvres qui tiennent a vivre au canada, les riches aussi et ils viennent des memes pays que les pauvres. a savoir si ce n’est pas eux qui ont provoque la situation perilleuse aux pauvres avant et apres leur deportation. Bien sur les riches n’ont aucun probleme pour ce faire accepter par les premiers conquerants.

Ce n’est qu’un fantasme. Une ville sanctuaire n’est ni un fantasme ni une fiction, elle peut tous simplement servir à proteger et aider les sans papiers a se faire regulariser sans mauvaises surprises. Il suffit d’une volonté et d’une bonne foi.

Andrew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *